Dans le cadre du 10ème tournoi, à cadence rapide, de Cassis, le CSA-Bonaparte a mis à disposition les moyens logistiques nécessaires à la participation de ses jeunes pousses. Le départ, assez matinal pour un dimanche (7h00), n’a pas rafraîchit leurs ardeurs. Accueillis par le soleil et la chaleur cassidains, ils rejoignent sur place plus de 150 joueurs venus pour certains de Cannes, Nice, Montpellier ou encore Toulouse.

Cassis01

Paysage à l'arrivée...

Puis, les choses sérieuses commencent avec 3 rondes prévues avant la pause méridienne. A ce moment-là, aucun représentant de la cité du Dragon n’est fanny ; le repas devrait pouvoir se dérouler sans maux de ventre.

Cassis02

Un cadre sympathique pour se restaurer !

Avant de reprendre les 6 rondes prévues l’après-midi, un petit tour sur la plage et quelques activités ludiques font passer le temps sans même s’en rendre compte…

Cassis03

Cassis04

La digestion ne semble en tout cas pas réussir à Valentin Parmentier, qui commet des fautes d’inattention face à des adversaires à sa portée ; dommage car ses parties du matin tenaient la route. Il finira le tournoi avec 2,5pts à la 63éme place (sur 66). Pour les autres, par contre, les progrès entrevus lors des cours du samedi, tendent à se confirmer. Ainsi, Ethan Brunet et le jeune Mathéo Desmytter (8 ans) terminent à des honorables 35ème et 37ème places, avec 4 parties remportées sur 9.

 

Cassis05

Quand le sérieux reprend ses droits !

La grosse performance du jour revient à Yohann Thong qui, dans un tournoi réservé aux moins de 14 ans, parvient à finir 19ème ex-aequo (29ème au départage) à seulement 7 ans.Il se classe également 3ème de sa catégorie d’âge, seulement devancé par deux « cracks » régionaux. Enfin, Baptiste Rocher, un des meilleurs éléments du club de l’Échiquier Dracénois, confirme que, à 11 ans, l’avenir lui appartient. Il termine, tout comme Yohann, avec 5 parties gagnées, dont une contre le futur 10ème du tournoi, et signe sur une « perf’ elo » de 1074.

Cassis06

Récompensés avant le retour au bercail !

Les jeunes dracénois garderont cette journée, remplie de rires et de victoires, longtemps dans leurs mémoires… c’était en effet le premier tournoi officiel de leur « carrière ». Au vu des résultats très satisfaisants enregistrés, celui-ci en appellent bien d’autres… Enfin, on peut remercier M. Pekgöz qui, malgré le forfait de dernière minute de son fils malade, a assuré sa mission d’accompagnateur avec compétence et bonne humeur.

Logo