23 février 2020

Le potentiel des jeunes dracénois !

Le Tournoi Interne s'est déroulé dans de parfaites conditions, le fait par exemple que les jeunes se précipitaient pour démarrer la prochaine ronde, sans qu'on se fatigue à les appeler, était plutôt satisfaisant, et signe de la motivation et du sérieux des jeunes joueurs !

On a pu ainsi faire 7 rondes, au lieu de 6 précédemment, il y avait certes un peu moins de participants à cause des vacances, mais suffisamment pour 7 beaux matches pour tout le monde, et l'objectif d'avoir un premier ELO non-estimé s'est déjà concrétisé pour certains, notamment pour Yohann parmi les présents aujourd'hui..

On accueille avec plaisir deux nouveaux adhérents. La soeur Desmytter, n'a pas démérité, et s'est inclinée face à des joueurs plus expérimentés (comme ses 2 frères), il est toujours agréable que des féminines viennent nous rejoindre, et on espère que les joueuses inscrites cette année, toutes très jeunes, profiteront de la présence des unes et des autres pour se motiver, et enfin battre ces satanés garçons, elles en sont tout à fait capables, et on était très content que Malo fasse son retour au club, j'espère que les progrès des autres le pousseront à essayer de s'investir plus, j'espère surtout que ça ne le découragera pas (lui et d'autres dans le même cas), et que sa soeur aussi reviendra vite affronter les autres !

Notre fédération souhaite que le jeu d'échecs soit propice à plus de parité dans la société en général, et c'est vrai que c'est un sport où garçons et filles peuvent s'affronter à égalité, ainsi que les jeunes de 7 ans et les jeunes de 77 ans.. (au niveau olympique seul l'équitation le permet, petit clin d'oeil car leur fédération est "l'autre" FFE).

Le très sympathique Frédéric Asosie qu'on avait déjà mentionné, présent dans pas mal de tournois non homologués, notamment celui du CGR, a enfin franchi le cap en prenant une licence B. Il s'en est relativement bien sorti, et on sentait que les jeunes avaient envie de le vaincre, battre un adulte est souvent un objectif des jeunes, et notre vétéran Georges a encore une fois bien résisté aux assauts de cette jeunesse fougueuse, dans une cadence qui n'est pas pour lui rendre les choses plus faciles ! Et le tout avec un fair-play et un respect de bon aloi du côté des jeunes et du côté des adultes..

Dans le haut du classement, 3 adultes se partagent le podium, Hedi prenant le meilleur sur Thomas grâce à l'affrontement direct. Marc trônant invaincu au sommet.

Suivent 4 ex aequos, mais les 2 ex aequos "du haut" ne se différenciant que par l'ordre dans lequel on fait les départages, sont vraiment les 2 vainqueurs à égalité de la meilleure place jeune, déjà à Cassis ils n'étaient séparés que par un départage, bravo à Baptiste et Yohann !

Mathéo, toujours dangereux et réfléchi, et Sébastien plus discret mais efficace, avec toujours une consistance le long d'un tournoi, suivent vraiment de si près qu'on peut dire que les 4 ont gagné la 1ère place jeune.

Capture

(Source : FFE)

Bravo à tout le monde pour ces parties, continuez de progresser, la motivation est la chose la plus importante, avec le plaisir de jouer, malgré leur âge ils pourraient en arriver à jouer trop sérieusement, et rendez-vous pour la prochaine édition du tournoi interne, où on réfléchit encore à la formule mais on pourrait en faire un plus amical, non officiel, où les parents seraient aussi invités à jouer, à voir, si l'idée vous plaît et en fonction des dates...

Logo


11 février 2020

Une sortie réussie pour la section Échecs !

Dans le cadre du 10ème tournoi, à cadence rapide, de Cassis, le CSA-Bonaparte a mis à disposition les moyens logistiques nécessaires à la participation de ses jeunes pousses. Le départ, assez matinal pour un dimanche (7h00), n’a pas rafraîchit leurs ardeurs. Accueillis par le soleil et la chaleur cassidains, ils rejoignent sur place plus de 150 joueurs venus pour certains de Cannes, Nice, Montpellier ou encore Toulouse.

Cassis01

Paysage à l'arrivée...

Puis, les choses sérieuses commencent avec 3 rondes prévues avant la pause méridienne. A ce moment-là, aucun représentant de la cité du Dragon n’est fanny ; le repas devrait pouvoir se dérouler sans maux de ventre.

Cassis02

Un cadre sympathique pour se restaurer !

Avant de reprendre les 6 rondes prévues l’après-midi, un petit tour sur la plage et quelques activités ludiques font passer le temps sans même s’en rendre compte…

Cassis03

Cassis04

La digestion ne semble en tout cas pas réussir à Valentin Parmentier, qui commet des fautes d’inattention face à des adversaires à sa portée ; dommage car ses parties du matin tenaient la route. Il finira le tournoi avec 2,5pts à la 63éme place (sur 66). Pour les autres, par contre, les progrès entrevus lors des cours du samedi, tendent à se confirmer. Ainsi, Ethan Brunet et le jeune Mathéo Desmytter (8 ans) terminent à des honorables 35ème et 37ème places, avec 4 parties remportées sur 9.

 

Cassis05

Quand le sérieux reprend ses droits !

La grosse performance du jour revient à Yohann Thong qui, dans un tournoi réservé aux moins de 14 ans, parvient à finir 19ème ex-aequo (29ème au départage) à seulement 7 ans.Il se classe également 3ème de sa catégorie d’âge, seulement devancé par deux « cracks » régionaux. Enfin, Baptiste Rocher, un des meilleurs éléments du club de l’Échiquier Dracénois, confirme que, à 11 ans, l’avenir lui appartient. Il termine, tout comme Yohann, avec 5 parties gagnées, dont une contre le futur 10ème du tournoi, et signe sur une « perf’ elo » de 1074.

Cassis06

Récompensés avant le retour au bercail !

Les jeunes dracénois garderont cette journée, remplie de rires et de victoires, longtemps dans leurs mémoires… c’était en effet le premier tournoi officiel de leur « carrière ». Au vu des résultats très satisfaisants enregistrés, celui-ci en appellent bien d’autres… Enfin, on peut remercier M. Pekgöz qui, malgré le forfait de dernière minute de son fils malade, a assuré sa mission d’accompagnateur avec compétence et bonne humeur.

Logo

01 février 2020

Nationale IV : le choc des leaders dans Var-matin !

Capture

Voici le récit détaillé de la rencontre par le capitaine de l'équipe dracénoise, Thomas Buccafuri :

"Au bout du suspense...

En ce dimanche 19 janvier 2020, le gardien de la MSJ n’a pas pu fermer les locaux à l’horaire prévu… Dans une rencontre à couteaux tirés, entre les deux co-leaders de ce groupe de Nationale 4, La Crau et Draguignan se sont rendus coup pour coup. 

Après une défaite « rapide » (2h30 de jeu) du capitaine Thomas Buccafurri, Bertrand Fiolet, arbitre et animateur, remettait les deux équipes à égalité dans la foulée. 

Il fallut ensuite attendre la 4ème heure de jeu pour que Ludovic Baudewyn, un fidèle du club depuis de nombreuses années, fasse match nul avec son adversaire. 

Puis, Axel Carrot, militaire qui ne pourra malheureusement rester qu’une saison au club, terrasse un vieux briscard du monde échiquéen d’une combinaison imparable… un futur chef de guerre ? 

Voyant que le scénario tournait en faveur de ses couleurs, Jean-Marc Dauris, illustre figure locale et actuellement meilleur joueur du club, accepta la proposition de nul d’un joueur largement mieux classé que lui… c’est dire ! A ce moment de la rencontre, Draguignan mène 3-2 et 3 parties sont encore en cours. 

Au bout de quasiment 6 heures de jeu, Vincenzo Rossi-Ercolani, sympathique professeur qui vient d’être nommé au collège du Muy, remporte un match mentalement épuisant de par son déroulé. À 4-2, le destin de l’opposition n’est pas scellé.

Nos deux vaillants retraités, Pierre Foullon et Ian Young, doivent a minima faire un match nul ; ils firent même mieux en en faisant un chacun contre des adversaires ayant pourtant un elo supérieur aux leurs. 

Score final : 5-3 en faveur des dracénois qui s’emparent donc seuls des commandes du championnat et peuvent toujours espérer monter à l’échelon supérieur. La prochaine rencontre se déroulera le dimanche 2 février à Ollioules, une formation très solide mais prenable pour cette équipe qui ne cesse de surprendre cette saison." 

Une autre ronde cruciale se jouera donc demain, quatrième journée d'interclubs en N4, entre l'Échiquier Dracénois et l'équipe d'Ollioules, avant-dernière du groupe.

Capture

(Source : FFE)

Entre celle qui vise la montée et celle qui veut à tout prix éviter la relégation, quelle équipe aura le dernier mot ?

A suivre ! 

23 janvier 2020

Une reprise réussie pour la section Échecs !

A l’issue de la trêve des confiseurs, les jeunes pousses du Club Sportif et Artistique (CSA) Bonaparte se sont frottées à quelques joueurs expérimentés de l’Échiquier Dracénois.

Le samedi 11 janvier 2020 a effectivement été le théâtre, dans les locaux de la MSJ de Draguignan, du 3ème tournoi interne de la saison. Six rondes, à la cadence de 2x10mn, y ont été disputées… dans tous les sens du terme. 

Suite à l’obtention de nouveaux diplômes, notre arbitre, M. Bertrand Fiolet, devrait pouvoir homologuer cette compétition pour le classement de la Fédération Internationale Des Échecs (FIDE). Dès le prochain tournoi, prévu le 9 février 2020 à Cassis, les enfants devraient ainsi posséder un classement Élo* officiel, la fameuse mesure de force des joueurs d'échecs. Ceci leur permettra notamment de s’étalonner avec des adversaires de niveaux sensiblement équivalents.

Côté résultats, les deux fils du commandant Mazard, Alexandre et Théophile, confirment leurs prédispositions pour ce sport, finissant respectivement 4ème et 6ème sur 23 ; les 3 premiers, adultes forts expérimentés, était quasi-intouchables, quoi qu’il en soit.

Capture

Duels intergénérationnels

On peut également noter la très belle performance de Mathéo Desmytter, nouvelle recrue du CSA, seulement âgé de 8 ans, qui s’intercale entre les deux Mazard à la 5ème place. Par ailleurs, le grand espoir féminin du club, Gabrielle Dubesset (7 ans), termine à une remarquable 14ème place. Dans sa foulée, Evan Pekgöz, le benjamin du club, termine à une très honorable 18ème place, laissant 6 joueurs derrière lui au classement final.

Capture

Sous surveillance arbitrale...

Le vainqueur du tournoi, quant à lui, tentera de confirmer sa performance (5,5pts/6) lors du prochain tournoi interne, qui se déroulera le samedi 22 février 2020. Quelques « guest-stars » du GSBdD-DGN (le major Janvier, l’adjudant-chef Capitain ou encore le caporal-chef de 1ère classe Vialleron) pourraient d’ailleurs se joindre aux festivités…

> le site de notre partenaire, le CSA Bonaparte

Logo

19 octobre 2019

Une entrée en matière idéale pour une équipe qui joue le maintien !

La première journée de l’équipe fanion de l’Échiquier Dracénois, toujours en Nationale 4 mais qui a subi plusieurs départs de joueurs majeurs à l’intersaison, s’annonçait compliquée face à Sanary, un club comptant plus de 150 licenciés. C’est donc dans la peau de l’outsider que les dracénois abordaient cette rencontre.

Equipe N4 2019-2020

Bertrand Fiolet, Ludovic Baudewyn, Ian Young, Thomas Buccafurri, Hedi Salmi, Addi Kabchi, Pierre Foullon et Noël Filatre

Le scénario du match, disputé le 13 octobre 2019 à la Maison des Jeunes, fut haletant. Au bout de 2 heures de jeu, Bertrand faisait match nul à l’issue d’une partie espiègle… comme à son habitude. Puis, Addi l’emportait assez aisément… il faut dire que c’est le seul local qui avait un classement supérieur à son adversaire du jour. Mais, dans la foulée, Ludovic s’inclinait assez logiquement, malgré une très belle résistance, alors que Noël parvenait à annuler. Nous en sommes à 3 heures de jeu et le score est de 2 partout…

La tension monte sensiblement. Le capitaine, Thomas, décide alors, au vu de la situation des autres parties, de proposer la nulle à son adversaire… acceptée. C’est alors que Salmi parvient à conclure au terme d’une partie menée de main de maître.

Draguignan reprend l’avantage d’une courte tête… il ne reste plus que 2 matches. Ian s’incline, au bout de 4 heures de jeu dans une partie pour le moins échevelée. C’est finalement de Pierre, qui contraint son adversaire à l’abandon, que viendra la délivrance !

Ce succès, inespéré au vu des différences de classements entre les joueurs des 2 équipes, permet en tout cas aux représentants dracénois de faire le plein de confiance avant les prochaines échéances…

Les tableaux FFE :

N4R1 PACA-CAII 2019-2020

N4R1 PACA-CAII 2019-2020 classement

(source : FFE)

Note du webmestre : ça me fait vraiment bizarre de ne plus jouer avec vous. De tout coeur, bon jeu pour la suite et faites-vous plaisir ! Fab

L'article de Var-matin :

Capture

Blason Echiquier Dracénois


10 octobre 2019

le 1er tournoi intérieur de la saison !

Ce week-end au club nos jeunes se sont mesurés aux adultes à l'occasion de notre premier tournoi interne où il n'y avait pas de séparation de catégorie et qui se jouait à la cadence 15m+5s par coup.

La première règle d'or des tournois a pu être observée, à savoir qu'un tournoi ne commence jamais à l'heure, et n'avons fait que 4 rondes mais qui ont été bien disputées, et en tant qu'arbitre je dois saluer le sérieux de nos parfois très jeunes joueurs, il y a eu suffisamment de silence et de respect des autres joueurs, et cet échauffement en vue de leurs futures parties sérieuses était assez prometteur.

Je partage ici la grille américaine, ça sera l'occasion d'essayer de la déchiffrer.

GA 1er tournoi interne 2019-2020

Maxine, notre seule féminine ce jour-là, âgée de 6 ans ne doit pas se fier à cette apparente dernière place, premièrement il n'y avait que 4 rondes et la première ronde opposait adultes et enfants le plus souvent, enfin à sa dernière ronde elle a eu la malchance pour son classement d'être appariée encore une fois à un adulte qui rejoignait juste le tournoi, mais les parties contre Jeff ont dû être intéressantes. Et elle était proche de gagner contre les adversaires à sa portée, il s'en est fallu de peu..

Evan Pekgöz, seul joueur plus jeune que Maxine, réalise une performance incroyable, en battant deux fois des jeunes ayant le double de son âge.

Saluons aussi Georges, qui à plus de 80 ans a montré aux plus jeunes qu'il leur faudrait encore un peu de temps pour surclasser son expérience !

Échiquier dracénois (7)

Et encore Waël qui réalise une très bonne performance, et qui a bien fait de rejoindre un peu tardivement le tournoi.

J'espère que nos jeunes joueurs sauront tirer parti de cet entraînement aux conditions de la compétition, et ces résultats que je partage c'est avant tout pour déchiffrer la grille, et pouvoir se rappeler un peu mieux contre qui vous avez joué.

Merci à tous ceux qui nous ont apporté leur aide précieuse et aux joueurs qui sont venus se rajouter quand il fallait pour nous éviter une fâcheuse exemption.

Et à bientôt pour le second tournoi !

Logo

28 avril 2019

Bravo Bertrand !

J'ai le plaisir de vous annoncer que Bertrand Fiolet vient d'obtenir son titre d'Arbitre Fédéral Open, l'ancien AF3 !

Interclubs R1 REG1 Bertrand Fiolet

Bertrand Fiolet

C'est une grande satisfaction pour l'Échiquier Dracénois, engagé dans une politique de formation sur le long terme, soutenue sans réserve par la municipalité de Draguignan. Notre club gagne ainsi en autonomie et peut désormais envisager l'organisation de tournois en cadence longue, à l'instar du 1er Grand Roque de la Tour d'Argens, les 25 et 26 mai prochains. C'est aussi une satisfaction personnelle, car Bertrand est un ami qui m'accompagne avec discernement dans mon rôle de président de club. Je suis fier de ce résultat et véritablement heureux pour lui. J'espère qu'il franchira les niveaux suivants de la fonction d'arbitrage. Nous ferons tout pour le soutenir en ce sens !

Je tiens ici à remercier toutes les personnes impliquées dans ce processus de formation, dès son début : nos formateurs Stephen Boyd pour l'AF Club et Stéphane Escafre pour l'AF Open ; Henk Brongers pour le passage des Attestations de Stage Pratique, Dominique Dervieux, superviseur régional Midi-Pyrénées Aquitaine pour l'arbitrage et Chantal Hennequin, notre directrice fédérale des titres et tournois. Il y aussi tous les autres candidats arbitres qui nous ont accompagnés durant ce parcours et souvent aidés par leurs conseils.

Notez que Bertrand a passé ses deux attestations aux récents Tournoi des Fous et Championnat de France Jeunes, à Hyères ; l'idéal pour une ASP !

Encore une fois, bravo Bertrand !

10 avril 2019

64 !

C'est le nombre de joueurs, un peu symbolique, que cette 25ème édition du Tournoi des Fous aura eu le plaisir d'accueillir à Draguignan, pour la quatrième étape de notre championnat du Var rapide. C'est nettement moins que l'année dernièremais nous nous y attendions. Concurrence, calendrier trop chargé ? Peu importe, le plaisir était toujours au rendez-vous !

Notre rapide servait aussi de support pour l'obtention d'une attestation de stage pratique (ASP) pour deux candidats Arbitre Fédéral Open (ancien AF3) : Brice Aidaoui du Forum Julii-Échecs et Bertrand Fiolet de l'Échiquier Dracénois. Notre comité a adopté une politique de formation d'envergure en ce sens, anticipant un besoin croissant d'arbitres AF3, dont la présence en tournoi est une des conditions pour l'homologation FIDE.

Nous étions ainsi 5 arbitres, moi y compris, pour gérer les tournois A, B et Jeunes de ce rapide. Tranquille !

Tournoi des Fous 2019 (73) Henk Brongers, Noël Filatre, Brice Aidaoui et Bertrand Fiolet

L'équipe de choc : en haut à gauche, Henk Brongers aux commandes, Noël Filatre pour le tournoi Jeunes, Brice Aidaoui pour le A et Bertrand Fiolet pour le B.

Christopher Debray achève le tournoi A avec 8 points sur 8 et une performance à 2743. Il n'y a pas photo : il a 2 points et demi d'avance sur Alain Wauters et Patrick Van Hollandt, qui complètent le podium avec 5½, accompagnés par Christophe Rachez et Julien Boursier. Suivent des joueurs aguerris comme Fabrice Basso - qui nous a fait le plaisir de venir en famille comme l'année dernière - notre multiple champion du Var Éric Mory ou encore Ruiz Richard, pour terminer avec les joueurs à plus de 2000 points FIDE.

Tournoi des Fous 2019 (11) Christopher Debray

Christopher Debray, grand vainqueur du tournoi A, n'a pas fait dans la dentelle mais plutôt dans le style obusier !

Charly Bouchard, junior du Forum Julii-Échecs, s'adjuge le tournoi B au départage, avec 6 points sur 8. Tout comme Vianney Kimmerling et le poussin hyérois Aurélien Spinosi. J'ai eu le loisir d'observer le petit Aurélien, souvent au 1er échiquier, et - je dois le dire - il m'a fortement impressionné ! Il me tarde de le revoir l'année prochaine... Notre meilleur dracénois, Thomas Buccafurri, arrive à la quatrième place.

C'est un pupille cuersois, Tino Manetti, qui empoche au départage lui aussi le 1er prix du tournoi Jeunes (fermé à 10 joueurs). Il est talonné par Rémy Rancien-Devigne, de Brignoles, et par le vainqueur de l'année précédente, le fréjussien Timéo Basso-Ritlop.

Une petite galerie de portraits :

Tournoi des Fous 2019 (22)Tournoi des Fous 2019 (24)Tournoi des Fous 2019 (26)Tournoi des Fous 2019 (28)Tournoi des Fous 2019 (31)

Tournoi des Fous 2019 (32)Tournoi des Fous 2019 (33)Tournoi des Fous 2019 (34)Tournoi des Fous 2019 (35)Tournoi des Fous 2019 (36)

Tournoi des Fous 2019 (30) Yael Quertier

L'espoir dracénois Yael Quertier a obtenu de belles positions, souvent supérieures, mais a manqué de réussite. Il faut dire aussi que c'était son premier vrai rapide !

Tournoi des Fous 2019 (77) Remise des prix

La remise des prix

Nous avons eu la visite d'un journaliste de Var-matin :

Article Var-matin du 9 avril 2019

L'article du Var-matin du 9 avril 2019

Tournoi des Fous 2019 (42)

Une création de l'atelier de Mapy que l'on retrouvera au championnat de France Jeunes, à partir du 14 avril à Hyères.

Ne l'oublions pas, rien de tout ceci n'aurait été possible sans le soutien de la municipalité de Draguignan : un grand merci au personnel - aussi souriant qu'efficace ! - du gymnase de la MSJ.  Je tiens aussi à remercier chaleureusement notre arbitre principal, Henk Brongers, son adjoint Noël Filatre, qui a géré le tournoi Jeunes de main de maître, nos deux candidats AFO et tous les bénévoles de l'Échiquier Dracénois, y compris mon frère Charly. Chacun a participé à sa façon et c'est l'essentiel. L'apéritif de la remise des prix, autour de notre super buvette, a été des plus agréable. 

Tournoi des Fous 2019 (21)

Un sourire, c'est toujours un plaisir pour un organisateur !

Le championnat du Var rapide continue ! Vous trouverez son classement provisoire, par catégories, sur le site du CVE et ses dernières étapes dans la rubrique "Nos rendez-vous", dans le cartouche de gauche. Une bonne nouvelle : la version en équipe a été confirmée pour le 19 mai à Fréjus !

Au plaisir de vous revoir en tournoi !

> L'album photo complet sur Canalblog

> Les grilles : A, B et Jeunes

> Le palmarès 2018 : AB et Jeunes

03 avril 2019

Il approche !

Pour sa 25ème édition !

affiche

affiche1

> Télécharger l'affiche

> Le palmarès 2018 : A, B et C

Logo Echiquier Dracénois

29 décembre 2018

L'arsenal tactique en question...

Lorsqu'on a la chance d'avoir un animateur expérimenté dans un club, il faut en profiter ! Du coup, quand Jean-Marc Dauris - qui compte des décennies d'animation derrière lui - nous a proposé un stage de formation d'une dizaine d'heures regroupant tous les grands thèmes tactiques de notre jeu, inutile de dire que nous nous ne sommes pas fait prier !

Interclubs R3 (17) Jean-Marc Dauris

Jean-Marc Dauris

Il faut savoir que la tactique est le domaine de prédilection de Jean-Marc. Il est l'auteur d'un programme de formation très élaboré qu'il articule autour de deux axes : "Structurer son arsenal tactique" et "Améliorer sa réflexion grâce à son sens tactique". Le premier passe en revue les notions de base fondamentales qu'il est nécessaire de maitriser pour être capable de jouer tactiquement. Et, croyez-moi, la piqure de rappel n'est pas superflue ! Rien n'est négligé : du simple rapport matériel jusqu'aux mécanismes élémentaires comme le clouage, par exemple. Le fil directeur étant la notion très importante de collaboration entre les pièces qui permet, entre autres, de distinguer plusieurs niveaux de clouages - pour rester avec notre exemple - et les menaces qui en résultent. Le but de cette première session est que chaque élève puisse, au moyen d'exercices à la difficulté progressive, faire le bilan tactique d'une position et être ainsi en capacité de distinguer, très rapidement, les thèmes qui doivent orienter sa réflexion vers telle pièce ou telle case faible. Les exercices proposés sont très pédagogiques et marquent les esprits.

Stage tactique de Jean-Marc Dauris (5)

Des élèves attentifs et un moment de grande convivialité !

La deuxième session permet de tester les connaissances acquises à l'aide d'exercices plus complexes. En voici un exemple, avec le trait aux Noirs :

DiagJM

C'est clair, cette position nous en a fait baver ! Je ne veux même pas l'imaginer en crise de temps. Les Noirs ont un Roi très exposé, face à un arsenal adverse encore conséquent, et deux pièces lourdes en l'air, dont une prise en h6 sur échec. Mais, à cet instant précis, ils clouent la Tour f2 et, comme nous l'avons appris avec Jean-Marc, la puissance défensive d'une pièce clouée est purement illusoire. Donc 1. ...Fxf1 !! avec la création d'une batterie braquée directement sur le Roi blanc. Encore faut-il être en mesure de calculer précisemment toutes les variantes. Cela demande un certain sang-froid et une grande confiance en soi ! Voyons-voir :

> 2.Fxh6+ Rxh6 3.Dd2+ Rg7 4.Df4 - sinon Fxd3 mat -  4. ...Fxd3+ 5.Rd2 Dxf4+ 6.Txf4 Fxc4 -+ et les Pions blancs de l'aile-Dame tombent comme des mouches. Si 7.a4 Fb3.

DiagJM1

Position après 7. ...Fb3

> 2.Fxg3 Fxe2+ 3.Rxe2 Txg3 -+ Les Noirs vont jouer Tf6 ; refuser l'échange se fera au prix d'une concession d'espace. Les Noirs resteront donc avec la qualité.

DiagJM2

Position après 3. ...Txg3

> 2.Dxf1 Dxf2+ 3.Rxf2 - un détail d'importance : 3.Dxf2 est impossible - 3. ...Txf1+ 4.Rxf1 Tf6 ! La ressource tactique qu'il fallait absolument voir avant de jouer 1. ...Fxf1. Sans ce clouage sur une pièce indéfendable, le jeu noir s'écroulait !

DiagJM3

Position après 4. ...Tf6

La précarité de la position des deux Rois amène une grande quantité de variantes, où il est impératif d'anticiper les pointes tactiques qui feront la différence. Ici, ce n'est pas forcément dans la longueur mais dans la profusion des lignes que réside la difficulté. Sans compter la dimension psychologique du problème.

L'après-midi avec Jean-Marc passe très vite, mais c'est intensif ! Et encore, nous n'avons pas eu le temps de tout voir, tellement son programme est étoffé. Il nous a d'ailleurs proposé une troisième session...

C'est quand tu veux, nous sommes parés !

Logo fond rouge